[Le Site]

(de Valentin Villenave)

Accueil du [Site] > Articles > Humeurs > Notes

Notes

mercredi 24 octobre 2007, par Valentin.

Voici une histoire absolument fausse, à part le point de départ. Dans la vraie vie, cette scène serait impossible, non seulement parce que je ne suis pas ce prof brillant que j’ai complaisamment mis en scène, mais surtout parce que si je passais ving minutes à expliquer un seul mot, les parents d’élèves me lyncheraient !

En général, la première page que j’écris dans les cahiers de mes élèves est une suite de phrases toutes simples, dont j’essaye de définir chaque mot important.

La musique s'écrit dans des partitions,
(définir le mot partitions)
sur des portées.
(définir le mot portées)

Oui, mais.
Les notes se placent soit...

Ici, en général, je passe rapidement. Tout le monde sait ce que c’est une note. (tout le monde ? vraiment ? essayez donc de définir, comme ça, en direct-live, une note...)

Erreur.

Un jour, quelqu’un me l’a posée, la question.

"C’est quoi, une note ?"

C’était un petit garçon qui venait d’un autre pays, et qui commençait tout juste la musique : c’était son premier cours.

J’ai été très embêté pour lui répondre : j’ai commencé par lui montrer le piano, et je lui ai dit :"tout ça, c’est des notes".

Il a appuyé sur toutes les touches une par une, et à chaque fois il me demandait : "et ça aussi, c’est une note ?", et je lui répondais "oui".

Mais ça ne suffisait pas. Au bout d’un moment, il a commencé à me demander pourquoi il y avait des "notes" blanches et des "notes" noires ; et j’ai compris qu’il avait confondu les notes avec les touches du piano.

Alors je lui ai expliqué que la note, ce n’est pas un objet qu’on peut voir et toucher, mais c’est ce qu’on entend quand on joue de la musique. On a fait un jeu, il est allé se cacher derrière le piano, et puis quand j’appuyais sur une touche, ou deux, ou trois touches en même temps, il me disait "là, j’entends une note", ou bien "là, j’entends deux notes", etc... et moi je lui répondais "oui".

Mais ça ne suffisait pas. Au bout d’un moment, comme je lui jouais une note difficile à distinguer, je lui ai demandé s’il pouvait la chanter, pour mieux la reconnaître. Au lieu d’essayer de chanter, il est revenu devant le piano et s’est mis à chercher la note en essayant les touches une par une ; et j’ai compris qu’il croyait qu’entendre des notes, c’était obligatoirement entendre le son du piano.

Alors je lui ai expliqué que tous les instruments faisaient des notes ; on a arrêté de parler et, en écoutant tous les bruits dans les salles autour de nous dans l’école de musique, on a reconnu plein d’instruments et pleins de notes : une flûte qui travaillait ses Sol aigüs, un violoncelle qui accordait son Do grave, une trompette qui passait du fa au Si bémol, et ainsi de suite.

Au bout d’un moment, on a même commencé à essayer de chanter, et mon petit élève a découvert qu’on n’avait même pas besoin d’un instrument pour faire des notes : il suffisait de se servir de sa voix.

Puis tout d’un coup, une ambulance est passée dans la rue, et il s’est précipité sur le piano pour chercher les notes que faisait la sirène (laa-réé-laa-réé-laa...). Je l’ai aidé à les trouver, et puis je lui ai dit :

"petit à petit, si tu fais de la musique toute ta vie, tu feras attention à tous les bruits de la vie, et tu découvriras qu’ils font presque tous des notes. Un verre en cristal, un porte-clés, une voiture qui freine, les oiseaux qui chantent, la sonnerie de l’école... Tout cela, tu l’écouteras avec plus d’attention, comme si tu imaginais un grand concert avec pleins d’instruments différents."

C’était la fin du cours. Il m’a demandé : "Mais alors, tout le monde fait de la musique ?"

Et je lui ai répondu "Oui".

Messages

  • Cette histoire est magnifique, bravo pour votre site,cela fait un moment que je suis attirée par l’envie de jouer au piano. J’ai décidé d’apprendre le solfège et le piano, j’ai commandé mon piano et cela fait deux jours que je commence à rechercher et étudier les bases du solfège.Votre site est un réel encouragement, vos expliquations sont intéressantes et compréhensibles.J’espère maintenant que ma mémoire ne me jouera pas trop de tours (je n’ai jamais réussi à retenir les tables de multiplication !). Un grand merci.

    • C’est moi qui vous remercie ; cela m’encourage à continuer de publier ces petites leçons progressives que je n’ai pas eu le loisir de poursuivre depuis des mois.

      Bon courage à vous !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous n'êtes pas un robot ? Alors veuillez répondre à cette question essentielle :
Quelle est la moitié du mot «toto» ? 

Ajouter un document