[Le Site]

(de Valentin Villenave)

Accueil du [Site] > Articles > Écritures > Nom de code : Opéra Libre > 13 - La Première.

13 - La Première.

lundi 2 février 2009, par Valentin.

Lundi 2 février 2009, matin, toujours à l’hôtel des Étuves (je m’y trouve tellement bien que je n’hésite pas à le nommer).

Il y a deux semaines, exactement à la même heure, j’écrivais le premier billet de ce carnet de bord.

Hier, c’était la première représentation publique de l’opéra (évènement que l’Opéra de Montpellier a tenu à vendre, pompeusement, sous l’appellation de "Création Mondiale").

L’occasion de revoir ma famille, quelques amis ; ma femme aussi était là. Pour le public, bof, c’était le public habituel des matinées dominicales (on appelle matinées les représentations qui ont lieu l’après-midi et non le soir) : moyenne d’âge : 70 ans, catégorie sociale : bourgeois à la retraite... Mais bon, ça m’a permis d’entendre quelques réflexions amusantes.

J’ai rencontré quelques journalistes aussi, venus faire la critique de l’opéra. Je vous raconterai tantôt par le menu mes rapports avec la presse en général ; mais hier c’était tout mondanités et compliments. Un critique m’a dit qu’il songeait à intituler son article sur l’Opéra "Ubu au Groland". Ça m’a fait plaisir ; Lewis trouve ça niais mais je n’en suis pas surpris. Quant au big boss, il a exprimé à sa façon son sentiment devant le spectacle : "Putain, j’ai pas débandé pendant une heure et demie !"

Ce matin, Jochen repart, ainsi que ma famille et mes connaissances (ma nana est partie dès hier soir). Je sens peu à peu revenir cette impression de vide qui m’est familière. Mais ça va me permettre de finir de rédiger la demi-douzaine de billets qui attendent de sortir sur ce blog.

Je reste ici jusqu’à la dernière représentation, jeudi. Un mois de répétitions pour trois représentations, c’est frustrant et pourtant habituel. À mon niveau, ce projet m’a tenu compagnie pendant tant d’années que les représentations en viennent à avoir un côté presque anecdotique. Mais je vous raconterai tout ça.

Allez, je vais à la gare dire au revoir à ma mère et ma grand-mère. À bientôt.

Valentin

Messages

  • Salut Valentin,

    mis à part le fait que tu sois passé de 11 à 13 pour le nommage de tes articles (ce dont je ne te tiens pas rigueur hein ...), je suis heureux de pouvoir te lire ce matin et impatient de lire la suite de cette soirée importante pour toi.

    Vite j’en veux plus.

  • coucou !! Je suis super contente que tout se soit bien passé !^^ J’ai pensé bien fort à toi à l’heure fatidique, j’aurai vraiment aimé être des vôtres... J’appelle julie pour avoir plus de détails !! Plein de bisous !! marie :)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous n'êtes pas un robot ? Alors veuillez répondre à cette question essentielle :
Quelle est la moitié du mot «toto» ? 

Ajouter un document